Avant son passage à l’ouvre boîte de Beauvais hier soir, le collectif Fauve nous a accordé un peu de son temps pour une interview, l’occasion pour VMA de mieux connaitre ce corp qui a le vent en poupe.

A la fois mystérieux, talentueux, et bien loin des chansons trop commerciales et aseptisées que l’on nous sert à la radio, ce groupe n’en finit pas de faire parler de lui.

Le rendez-vous est fixé dans une salle de l’ouvre boîte, plus qu’une interview avec des questions trop préparées, nous avons voulu organiser l’interview plutôt comme une discussion libre que nous avons retranscrite en partie ici.

 

Pourquoi ce choix de faire un collectif qui ne met aucun artiste en avant?

Ça c’est fait naturellement, mais je crois que ça vient surtout du fait qu’on est amis à la base, on fait ce truc ensemble, tout le monde est indispensable dans le corp. C’est les raisons mêmes qui ont fait qu’on l’a fait ensemble, pour vider notre sac ensemble, pour être moins seuls. Si t’appelles tes potes pour faire un projet artistique, ce n’est pas pour tirer la couverture sur toi.

On voulait créer un projet qui appartient à tout le monde, et en même temps qui n’appartienne à personne. C’est la façon qu’on a trouvé pour parler du projet et non de nous mêmes.

Avec Fauve, le « tout », le résultat est supérieur à la somme de chaque partie

Avec Fauve, le « tout », le résultat est supérieur à la somme de chaque partie, quand tu prends chaque personne à part, avec ses compétences et que tu réunis ces mêmes Lire la suite...