Nouvelle présentation d’un film présenté en séléction officiel au Festival de Cannes, Le Grand Soir avec Benoit Poelvoorde et Albert Dupontel.

Synopsis

Les Bonzini tiennent le restaurant ‘la Pataterie’ dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d’Europe. Son frère, Jean Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean Pierre est licencié, les 2 frères se retrouvent. Le Grand Soir, c’est l’histoire d’une famille qui décide de faire la révolution… à sa manière.

 

Voilà Mon Avis

Très difficile de faire une critique sur ce film tellement il est complexe. Effectivement c’est un super film sur certains points, mais sur d’autres points, le film est tout simplement mauvais. C’est donc un retour très mitigé que j’ai de ce film.

 

Commençons par le point le plus marquant : le jeu des deux acteurs principauxBenoit Poelvoorde incarne plus qu’a merveille ce Punk à chien. Tout simplement irrésistible dans ce numéro, le mélange de franc parlé, de costume et la qualité de son jeu en font un rôle sur mesure. Difficile a imaginer tant qu’on ne l’a pas vu, mais on ne peut pas imaginer un acteur plus adéquat, tant son réalisme est imposant. Le duo formé par Poelvoorde et Dupontel est très explosif. Particulièrement réussi, ce duo, pour la première fois au ciné, nous montre une réelle complicité entre les deux frères, qui émeut, fait rire et surprend très souvent. Albert Dupontel incarne parfaitement ce vendeur de matelas licensié, pétant Lire la suite...