slider1
Reprenons notre série des découvertes musicales avec ODyL. Du haut de ses 24ans, la jeune chanteuse n’a pas fini de faire parler d’elle. C’est aujourd’hui que sort « C’était l’hiver » son tout nouvel EP, et c’est l’occasion pour VMA de vous présenter cette artiste qui est l’un de nos coup de coeur pour cette rentrée 2013!

Puisant son inspiration d’un papa poète et d’un frère féru de rock avec une passion pour des groupes mythiques comme Nirvana, c’est tout naturellement que gamine, la petite s’essaye à la guitare, instrument dont elle tombera amoureuse et qui lui donnera envie de faire ses premières compos.

C’est en 2002 que Virginie Nourry qui sera connue plus tard sous le pseudonyme « ODyl », se montre déjà ambitieuse et monte son premier groupe de rock « Ilis ». Cette aventure qui connaitra un joli succès durera 9 ans. Mais l’artiste avoue s’être perdue artistiquement au fil du temps et avait besoin de se retrouver.

Elle insufle un vent nouveau à sa jeune carrière en 2011, où cette fois elle se lance seule et créé donc « ODyL », avec des chansons au caractère bien trempé, aux accents de pop et avec des textes plus vrais, plus crus, bref plus ODyl!

Tirant son inspiration d’artistes qu’elle affectionne comme Noir désir, Saez ou encore Thomas Boulard (plus connu sous le nom de Luke) avec qui elle collaborera d’ailleurs, ODyl souhaite faire honneur à sa patrie et à ses muses que sont Renaud, Gainsbourg ou encore Jacques Higelin avec des textes travaillés et uniquement écrits en Français.

Faisant les premières parties d’artistes comme Ycare, les Fatals Picards ou Deportivo pour ne citer qu’eux, la jeune chanteuse se fait vite connaitre et va enchainer réaliser beaucoup de concerts dans toute la France. En 2012, elle aura d’ailleurs la chance d’être sélectionnée pour se produire aux Francofolies de la Rochelle ou encore au festival des Musik’elles.

 

Over Dose Your Life !

Inutile de traduire ce slogan à qui l’artiste doit son nom de scène, on comprends très vite qu’ODyl a des messages à faire passer et elle le fait par le biai de ses chansons quasiment toutes aussi engagées les unes ques les autres. Il y a dans ses chansons de l’amertume, de la mélancolie, de la haine, de la rage, du désespoir, mais l’artiste tient malgré tout à distiller quelques notes d’espoirs et de gaité.

Bien que ce slogan soit teinté de rock’n’roll, dire qu’ODyl fait du rock serait presque réducteur tant son univers est riche et varié. Plutôt que d’essayer de mettre des mots pour la décrire, le plus simple encore reste de vous faire votre avis en écoutant ses compositions, toute aussi réussies les unes que les autres.

On retrouve dans ses textes, des messages, de la rage sur des sujets tous aussi variés les uns que les autres. ODyL n’a pas peur de dénoncer et de chanter tout haut des textes qui parfois peuvent en déranger certains (comme c’est le cas de « Petite »). Voici un extrait des paroles de cette chanson issue de l’EP « C’était l’hiver » qui pourrait presque se suffire à lui-même pour présenter l’artiste:

Ils m’ont dit petite, lache toi,
montre nous tes couilles si t’en as,
faut que l’on danse sur ta douleur,
faut qu’ça dérange, faut qu’ça écoeure,

ils m’ont dit petite, donne du rêve,
tu sais qu’ici c’est marche ou crève,
alors vas y montre tes tripes,
faut qu’ça nous fasse chialer petite

« C’était l’hiver »

Attendu depuis pas mal de temps par ses fans, le second EP d’ODyl « C’était l’hiver » est sorti ce 30 septembre sur les plateformes légales de téléchargement.

Dans la lignée du premier EP (« ODyL » sorti en mars 2012) mais avec des touches plus pop et des textes toujours aussi engagés, cet EP a réellement été travaillé et ne donne envie que d’une seule chose: attendre l’album!

En attendant l’album vous pouvez toujours vous délecter des 4 titres « Petite », « Presque parfait », « C’était l’hiver » et « Salaud » mais également des titres issus du premier EP « Rouge à lèvres », « Pas d’accord », « Les mots d’amour n’existent pas » et « Le temps ».

Notre coup de coeur va au titre « C’était l’hiver » qui est à nos yeux une petite pépite avec tout ce que l’on aime: des textes travaillés, une mélodie entrainante aux accents de pop et de rock. Ce titre mérite amplement sa place sur les ondes radios.

Voilà mon avis

Voilà quelques temps déjà que nous suivons cette artiste et que nous sommes sous le charme d’ODyl. Nous étions d’ailleurs aux trois baudets pour son concert et nous avions déjà pu découvrir en avant première son EP interprété en live. Qu’il est plaisant de pouvoir l’écouter en boucle en début de semaine!

Que vous dire de plus que de foncer acheter cet EP disponible sur iTunes pour la modique somme de 2,99€ et surtout d’aller voir ODyl en concert. Retrouvez toutes les informations sur son site internet: www.odyl.fr